Accueil > L’asso > LES GENS QUI FONT ITINÉRAIRES PARTAGES > Frédéric GILBERT

Frédéric GILBERT

mercredi 26 mars 2014, par Sébastien

La sensibilité de Frédéric aux milieux littoraux se révèle en Bretagne à l’occasion de la marée noire de l’Amoco Cadiz et du combat contre un projet de centrale nucléaire à Plogoff. Pendant les périodes hivernales, son attrait pour les rivières et les rivages se confirme à chacune de ses sorties en kayak et le pousse d’abord à obtenir un diplôme d’État puis à rejoindre le Sud-Ouest en 1988 pour enseigner le kayak-surf dans les vagues de l’Atlantique. Là, il s’interroge sur les pratiques de plein air et la fréquentation des espaces naturels. Son intérêt pour ces questions le conduit à entrer au parc naturel régional des Landes de Gascogne, établi autour de La Leyre. Il y expérimente, dès 1990, des démarches novatrices d’éducation à l’environnement par les pratiques de pleine nature, puis, complétant sa formation par une maîtrise STAPS et un diplôme d’État de canoë-kayak second degré, transmet son expérience dans le cadre du réseau des parcs naturels. En parallèle, il continue à naviguer, il entreprend ainsi des voyages à la pagaie, à l’occasion desquels il parcourt, seul ou avec son fidèle coéquipier, les franges littorales de l’Atlantique, de la Méditerranée, de l’Adriatique et des tropiques. L’attrait pour les paysages, la rencontre des populations insulaires et les questions d’environnement demeurent au cœur de ses destinations. À l’été 2012, il a entrepris une circumnavigation solitaire des îles de la Madeleine, dans le golfe du Saint-Laurent, au Québec.

Voir en ligne : http://pagaies-vagabondes.jimdo.com/

Portfolio

Répondre à cet article